L’Afrique d’aujourd’hui: derrière les chiffres les hommes et leurs difficultés

Patrice Allard

 

132 133-page-001Les quelques tableaux statistiques qui suivent apportent un éclairage chiffré sur la situation actuelle des pays africains. Les informations restent incomplètes, mais doivent permettre de donner un aperçu général et aussi de repérer quelques éléments significatifs illustrant le processus de mal développement en cours.

Le décrochement des performances économiques de la presque totalité des pays africains au tournant des années 80 est illustré par une approche statistique simple, dans le tableau ci-dessous. L’idée d’un “rattrapage” — même à très long terme — des économies africaines par rapport aux pays développés, s’efface ; l’écart ne cesse de croître pour la plupart de ces pays.

Les trois tableaux suivants présentent pour la plupart des pays africains mais non la totalité des indicateurs généraux relatifs au niveau de développement, à la situation démographique, au niveau de vie (et parfois de survie) des populations et à quelques caractéristiques économiques générales.

Ces informations sont complétées par :

– l’évolution des flux d’investissements directs étrangers (IDE) et de leurs effets financiers immédiats sous forme de rapatriement de bénéfices ;

– l’évolution de la dette extérieure (sans que les effets des initiatives en faveur des pays pauvres très endettés (PPTE) ne soient mis en évidence) ;

– l’évolution défavorable des prix de quelques produits d’exportation qui pèse lourdement sur les économies très largement spécialisées dans les produits primaires pour l’exportation.

Ces différentes informations ne prétendent pas donner les clés d’une compréhension satisfaisante des problèmes africains, ni même lever certaines équivoques. Ainsi, le suivi des IDE reçus sur ce continent (tableaux 5 et 6) pourrait-il justifier l’idée d’une Afrique tenue à l’écart des dynamiques de la mondialisation. Pourtant, l’examen du degré d’ouverture internationale des économies africaines (mesuré par le rapport des exportations des biens et services / PIB, cf. tableau 4) montre que, bien souvent, ces pays sont plus engagés dans les échanges internationaux que la plupart des pays des pays développés. Cela pourrait justifier l’analyse d’une Afrique malade, non pas d’être tenue à l’écart, mais d’être pleinement engagée dans les processus de la mondialisation.

Tableau 1 : Le décrochement des performances économiques africaines

Le tableau montre comment, au tournant des années 80, la croissance des PIB / tête africains, qui était plus importante que celle des pays développés — les États-Unis servent ici de témoin — est devenue très inférieure à celle-ci.

PIB / habitant en $

au taux de change courant

Rapport de l’augmentation du PIB / h à celle des États-Unis*
1975 1980 2003 de 1975 à 1980 de 1980 à 2003
États-Unis 7 098 11 360 37 648 1,00 1,00
Afrique du Sud 1 385 2 290 3 489 1,03 0,46
Algérie 780 1 920 2 090 1,54 0,33
Burkina-Faso 100 190 345 1,19 0,55
Cameroun 330 670 776 1,27 0,35
Côte-d’Ivoire 500 1 150 816 1,44 0,21
Gabon 1 730 4 440 4 505 1,60 0,31
Kenya 220 420 450 1,19 0,32
Madagascar 190 350 324 1,15 0,28
Maroc 470 860 1 452 1,14 0,51
Nigeria 330 1 010 428 1,91 0,13
Sénégal 370 450 634 0,76 0,42
Tanzanie 170 260 287 0,96 0,34
Tunisie 760 1 310 2 530 1,08 0,58

Source : Banque mondiale et Programme des Nations Unies pour le Développement

* Par exemple, entre 1975 et 1980, le PIB / habitant sud-africain passe de 1 385 dollars à 2 290 ; il est donc multiplié par 1,65. À la même période, celui des États-Unis est multiplié par 1,60. L’augmentation du PIB sud-africain se situe dans un rapport de 1,03 par rapport à celui des États-Unis. Pour la période 1980 à 2003 ce rapport chute à 0,46, ce qui peut se dire : la croissance sud-africaine est 2,17 fois plus lente que celle des États-Unis (1/0,46).

Tableau 2 : Niveau de développement et caractéristiques démographiques
IDH 2003 PIB/hab 2003

$ PPA

Pop.

2003

millions

Taux de croissance

pop. /an

1975-2003

Nombre moyen d’enfants

/femme

2000-05

Espéran-ce vie

2003

% des moins de 15 ans dans pop.

2003

Valeur Rang
Afrique du Sud 0,658 120 10 346 46,9 2,1 2,8 48,4 32,9
Algérie 0,722 103 6 107 31,9 2,5 2,5 71,1 31,2
Angola* 0,445 160 2 344 15,0 2,8 6,8 40,8 46,7
Bénin* 0,431 162 1 115 7,9 3,2 5,9 54,0 44,8
Burkina-Faso* 0,317 175 1 174 12,4 2,6 6,7 47,5 47,7
Burundi* 0,378 169 648 7,0 2,3 6,8 43,6 46,2
Cameroun* 0,497 148 2 118 15,7 2,6 4,6 45,8 41,9
Centre Afrique* 0,355 171 1 089 3,9 2,3 5,0 39,3 43,2
Congo 0,512 142 965 3,8 3,2 6,3 52,0 46,9
Rép Dém. Du Congo* 0,385 167 697 54,2 2,9 6,7 43,1 47,1
Côte-d’Ivoire* 0,420 163 1 476 17,6 3,5 5,1 45,9 42,4
Égypte 0,659 119 3 950 71,3 2,1 3,3 69,8 34,3
Érythrée* 0,444 161 849 4,1 2,4 5,5 53,8 44,9
Éthiopie* 0,367 170 711 73,8 2,8 5,9 47,6 45,0
Gabon 0,635 123 6 397 1,3 2,9 4,0 54,5 40,9
Ghana 0,520 138 2 238 21,2 2,6 4,4 56,8 39,9
Guinée* 0,466 156 2 097 9,0 2,7 5,9 53,7 43,9
Kenya* 0,474 154 1 037 32,7 3,2 5,0 47,2 43,1
Lybie 0,799 59 nd 5,6 3,0 3,0 73,6 30,8
Madagascar* 0,499 146 809 17,6 2,9 5,4 55,4 44,4
Mali* 0,333 174 994 12,7 2,6 6,9 47,9 48,3
Maroc 0,631 124 4 004 30,6 2,0 2,8 69,7 31,9
Mauritanie* 0,477 152 1 766 2,9 2,5 5,8 52,7 43,1
Mozambique* 0,379 168 1 117 19,1 2,1 5,5 41,9 44,1
Niger* 0,281 177 835 13,1 3,2 7,9 44,4 49,0
Nigeria* 0,453 158 1 050 125,9 2,7 5,8 43,4 44,7
Ouganda 0,508 144 1 457 26,9 3,3 7,1 47,3 50,4
Rwanda* 0,450 159 1 268 8,8 2,5 5,7 43,9 44,9
Sénégal* 0,458 157 1 648 11,1 2,7 5,0 55,7 43,4
Sierra-Leone* 0,298 176 548 5,1 2,0 6,5 40,8 42,8
Soudan 0,512 141 1 910 34,9 2,6 4,4 56,4 39,7
Tanzanie* 0,418 164 621 36,9 3,0 5,0 46,0 43,2
Tchad* 0,341 173 1 210 9,1 2,8 6,7 43,6 47,1
Togo 0,512 143 1 696 5,8 3,1 5,4 54,3 43,9
Tunisie 0,753 89 7 161 9,9 2,0 2,0 73,3 27,5

* : pays à faible développement humain, indicateur inférieur à 0,5.

Tableau 3 : Caractéristiques de la population
Taux alphabéti-sation adultes 2003

en %

Taux de mortalité enfants moins de 5 ans /1 000 naissances

2003

Enfants moins

5 ans

en insuffisance pondérale

Moy.

1995-2003 en %

Nombre médecins pour 100 000 hab.

Moy.

1990-2004

% de la pop. Privée d’accès à un point d’eau aménagé

2002

Pop. Vivant avec moins de 1 $/jour

Moy.

1990-2003

en %

Pop. vivant avec moins de 2 $/jour

Moy.

1990-2003

en %

Afrique du Sud 82,4 66 12 69 13 10,7 34,1
Algérie 69,8 41 6 85 13 > 2,2 15,1
Angola* 66,8 260 31 8 50 nd nd
Bénin* 33,6 154 23 6 32 nd nd
Burkina-Faso* 12,8 207 34 4 49 44,9 81,0
Burundi* 58,9 190 45 5 21 58,4 89,2
Cameroun* 67,9 166 21 7 37 17,1 50,6
Centre Afrique* 48,6 180 24 4 25 66,6 84,0
Congo 82,8 108 14 25 54 nd nd
Rép Dém. Du Congo* 65,3 205 31 7 54 nd nd
Côte-d’Ivoire* 48,1 192 21 9 16 10,8 38,4
Égypte 55,6 39 9 212 2 3,1 43,9
Érythrée* nd 85 40 3 43 nd nd
Éthiopie* 41,5 169 47 3 78 26,3 80,7
Gabon nd 91 12 29 13 nd nd
Ghana 54,1 95 25 9 21 44,8 78,5
Guinée* nd 160 23 9 49 nd nd
Kenya* 73,6 123 20 13 38 22,8 58,3
Libye 81,7 13 5 129 28 nd nd
Madagascar* 70,6 126 33 9 55 61,0 85,1
Mali* 19,0 220 33 4 52 72,3 90,6
Maroc 50,7 39 9 48 20 > 2 14,3
Mauritanie* 51,2 183 32 14 44 25,9 63,1
Mozambique* 46,5 158 24 2 58 37,9 78,4
Niger* 14,4 262 40 3 54 61,4 85,3
Nigeria* 66,8 198 29 27 40 70,2 90,8
Ouganda 68,9 140 23 5 44 nd nd
Rwanda* 64,0 203 27 2 27 51,7 83,7
Sénégal* 39,3 137 23 8 28 26,3 67,8
Sierra-Leone* 29,6 284 27 7 43 55,0 74,5
Soudan 59,0 93 17 16 31 nd nd
Tanzanie* 69,4 165 29 2 27 19,9 59,7
Tchad* 25,5 200 28 3 66 nd nd
Togo 53,0 140 25 6 49 nd nd
Tunisie 74,3 24 4 70 18 > 2 6,6

 

Tableau 4 : Caractéristiques économiques
Taux croissance moyen annuel du PIB/hab.

Moy . 1990-2003

Export. de B et S

en % du PIB

2003

Part des produits primaires dans les export.

de B et S

2003

Aide publique

au dévelop. par hab.

en $

2003

Part de l’aide publique

au dévelop. dans le PIB en %

2003

Service de la dette 2003
En % du PIB En % des export. De B. et S.
Afrique du Sud 0,1 28 42 13,8 0,4 2,7 4,3
Algérie 0,6 39 98 7,3 0,3 6,5 nd
Angola* 0,4 71 nd 36,9 3,8 10,1 14,8
Bénin* 2,2 14 92 43,7 8,5 1,7 6,3
Burkina-Faso* 1,7 9 82 37,3 10,8 1,2 12,5
Burundi* – 3,5 7 nd 31,1 37,6 4,9 63,6
Cameroun* 0,2 26 93 55,0 7,1 3,6 8,7
Centre Afrique* – 0,4 24 51 12,9 4,2 0,1 nd
Congo – 1,4 78 nd 18,6 2,0 1,7 3,8
Rép Dém. Du Congo* – 6,3 19 nd 101,2 94,9 2,6 8,9
Côte-d’Ivoire* – 0,4 47 78 15,0 1,8 4,2 nd
Égypte 2,5 22 63 13,2 1,1 3,4 nd
Érythrée* 1,0 14 nd 70,0 40,9 1,6 13,0
Éthiopie* 2,0 17 89 21,9 22,6 1,4 7,3
Gabon – 0,4 62 nd – 8,0 – 0,2 6,2 nd
Ghana 1,8 40 84 44,4 11,9 6,3 5,2
Guinée* 1,6 22 75 30,0 6,5 3,6 10,7
Kenya* – 0,6 25 76 15,2 3,4 4,0 14,5
Libye nd 48 nd 1,8 nd nd nd
Madagascar* – 0,9 21 61 31,9 9,9 1,3 4,7
Mali* 2,4 26 59 45,3 12,2 1,8 5,8
Maroc 1,0 32 31 17,4 1,2 9,8 25,7
Mauritanie* 1,6 34 79 90,1 22,2 5,0 15,7
Mozambique* 4,6 23 91 55,0 23,9 2,0 3,9
Niger* – 0,6 16 91 38,5 16,6 1,2 604
Nigeria* nd 50 nd 2,3 0,5 2,8 nd
Ouganda 3,9 12 91 38,0 15,2 1,3 7,8
Rwanda* 0,7 9 90 40,2 20,3 1,3 10,0
Sénégal* 1,3 28 64 44,7 6,9 3,8 23,4
Sierra Leone* – 5,3 22 nd 55,7 37,5 3,2 10,1
Soudan 3,3 16 97 18,5 3,5 0,2 1,3
Tanzanie* 1,0 18 82 46,5 16,2 0,9 5,8
Tchad* nd 21 nd 28,8 9,5 1,8 5,4
Togo 0,4 34 42 9,2 2,5 0,9 1,9
Tunisie 3,1 43 19 30,9 1,2 6,4 13,7

Investissements directs étrangers vers l’Afrique

Tableau 5 : Montants des IDE reçus, en millions de dollars

Moyenne annuelle 1970-1979 Moyenne annuelle 1980-1989 Moyenne annuelle 1990-1999 2000 2001 2002 2003
Total monde 24 124 93 887 401 028 1 387 956 817 574 678 751 560 115
Total PVD 6 109 21 356 121 769 252 459 219 721 157 612 172 033
Total Afrique 1 060 2 162 6 187 8 728 19 616 11 780 15 033
Afrique du Nord 160 889 1 864 2 525 4 916 2 918 4 434
Afrique

sub-saharienne

906 1 273 4 323 6 202 14 700 8 862 10 599
dont Afrique du Sud 93 14 851 888 6 789 757 763

Source : Le développement économique en Afrique. Repenser le rôle de l’investissement étranger direct, CNUCED, Nations Unies, Genève et New York, 2005.

Tableau 6 : Part des IDE reçus, en % du total mondial

Moyenne annuelle 1970-1979 Moyenne annuelle 1980-1989 Moyenne annuelle 1990-1999 2000 2001 2002 2003
Part des PVD 25,3 22,7 30,4 18,2 26,9 23,2 30,7
Part de l’Afrique 4,4 2,3 1,5 0,6 2,4 1,7 2,7
Part de l’Afrique du Nord 0,7 0,9 0,5 0,2 0,6 0,4 0,8
Part de l’Afrique sub-saharienne 3,8 1,4 1,1 0,4 1,8 1,3 1,9
dont Afrique du Sud 0,4 0,1 0,2 ~ 0,8 0,1 0,1
(Pour information : part des PVD d’Asie et du pacifique) (7,4) (12,5) (17,7) (10,5) (13,7) (13,9) (19,2)

Source : ibid.

Tableau 7 : Flux d’IDE et rapatriement de bénéfices, en Afrique, en millions de dollars

Moyenne annuelle 1995-1999 2000 2001 2002 2003 Total

1995-2003

Algérie Apport d’IDE 308 438 1 196 1 065 634 4 871
Bénéfices rapatriés 171 257 103 315 364 1 895
Angola Apport d’IDE 930 879 2 145 1 672 1 415 10 761
Bénéfices rapatriés 502 929 927 1 100 1 700 7 169
Cameroun Apport d’IDE 35 31 67 86 215 577
Bénéfices rapatriés 47 55 38 16 77 421
Congo Apport d’IDE 170 166 77 331 201 1 623
Bénéfices rapatriés 198 466 369 572 378 2 773
Côte-d’Ivoire Apport d’IDE 320 235 273 213 180 2 500
Bénéfices rapatriés 256 284 270 284 248 2 366
Égypte Apport d’IDE 853 1 235 510 647 237 6 895
Bénéfices rapatriés 122 92 28 89 47 866
Gabon Apport d’IDE -225 -43 169 123 53 -822
Bénéfices rapatriés 271 649 317 474 636 3 432
Guinée Apport d’IDE 25 10 2 30 79 244
Bénéfices rapatriés 39 8 46 1 79 332
Kenya Apport d’IDE 34 127 5 28 82 411
Bénéfices rapatriés 35 29 48 76 33 361
Mali Apport d’IDE 46 82 122 244 129 807
Bénéfices rapatriés 27 76 141 227 240 817
Maroc Apport d’IDE 727 423 2 808 481 2 279 9 626
Bénéfices rapatriés 141 268 401 482 59-4 2 449
Mozambique Apport d’IDE 155 139 255 348 337 1 855
Bénéfices rapatriés 1 0 20 28 42 96
Nigeria Apport d’IDE 1 253 930 1 104 1 281 1 200 10 784
Bénéfices rapatriés 1 491 1 832 802 984 1 316 12 387
Sénégal Apport d’IDE 89 72 38 80 78 712
Bénéfices rapatriés 42 84 73 93 80 541
Soudan Apport d’IDE 168 392 574 713 1 349 3 868
Bénéfices rapatriés 633 531 1 164
Tanzanie Apport d’IDE 223 463 327 240 248 2 396
Bénéfices rapatriés 6 13 1 2 2 50
Tunisie Apport d’IDE 368 752 457 795 541 4 387
Bénéfices rapatriés 312 468 480 473 537 3 516

Source : Le développement économique en Afrique. Repenser le rôle de l’investissement étranger direct, CNUCED, Nations Unies, Genève et New York, 2005.

Tableau 8 : Les exportations de produits primaires de l’Afrique sub-saharienne

Produits Croissance annuelle des exportations mondiales

1980-2000,

en %

Part des exportations de l’Afrique sub-saharienne dans les exportations mondiales en 2000,

en %

Quatre premiers exportateurs sub-sahariens

en 2000

Pays Part des exportations d’Afrique sub-saharienne, en %
Cacao 1,6 6,6 Côte-d’Ivoire 70,3
Ghana 21,1
Cameroun 7,2
Togo 0,3
Coton 3,1 5,5 Mali 21,7
Zimbabwe 14,5
Côte-d’Ivoire 12,0
Tchad 11,7
Café et succédanés de café 1,2 4,7 Côte-d’Ivoire 25,7
Éthiopie 21,6
Kenya 13,0
Ouganda 10,6
Sucre, mélasses et miel 2,0 3,0 Maurice 38,2
Swaziland 19,4
Zimbabwe 16,4
Malawi 6,8

Source : Le développement économique en Afrique. Résultats commerciaux et dépendance à l’égard des produits de base, CNUCED, Nations Unies, Genève et New York, 2003.

Tableau 9 : La dette extérieure africaine, en milliards de dollars ou en %

Ensemble de l’Afrique 1994 1996 1998 2000 2001 2002 2003
Dette totale 286,8 300,1 289,8 277,6 276,1 268,4 265,2
dont :dette à court terme 32,1 37,4 46,9 24,3 25,7 26,5 26,7
dette à long terme 254,7 262,7 242,9 253,4 250,4 241,9 238,5
Créanciers : secteur officiel 198,1 213,6 206,0 198,8 196,5 191,1 190,4
secteur bancaire 35,2 34,6 31,7 29,9 30,9 29,9 29,5
autres privés 53,5 52,0 52,1 48,9 48,7 47,4 45,3
Ratio dette tot. / PIB en  % 77,8 68,9 67,6 64,0 65,1 65,0 60,7
Service de la dette 28,4 32,2 27,0 26,9 26,6 34,1 26,4
Dont : intérêts 10,4 1,3 10,6 10,7 10,5 13,8 8,6
amortissement 18,0 19,9 16,4 16,2 16,1 20,3 17,8
Service de la dette / export. de B et S. en % 27,8 24,1 22,4 17,4 17,8 23,5 17,4

Source : Fonds monétaire international <imf.org/external/pubs/ft/wro/2002/01/annex.pdf->.

Afrique sub-saharienne 1994 1996 1998 2000 2001 2002 2003
Dette totale 224,9 233,6 227,2 222,7 224,6 219,0 217,5
dont :dette à court terme 30,1 35,1 44,4 21,5 22,8 23,5 23,5
dette à long terme 194,8 198,5 182,8 201,1 201,7 195,5 194,0
Créanciers : secteur officiel 157,7 165,5 159,5 158,0 157,9 153,1 153,0
secteur bancaire 25,9 24,6 20,7 18,5 19,8 19,3 19,2
autres privés 41,2 43,5 47,0 46,1 46,9 46,6 45,3
Ratio dette tot. / PIB en  % 80,2 70,2 69,8 68,0 71,1 72,2 67,5
Service de la dette / export. de B et S. en % 19,0 19,5 9,0 15,6 16,7 24,3 16,4

Source : ibid.

 

 

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s